mozaive.fr

Le café des soquettes à Sedan et son billard

Que signifie l’expression « passer sur le billard » ?
Derrière beaucoup de coutumes, usages, traditions et expressions militaires se cachent bien souvent des anecdotes insolites, amusantes ou historiques.
Passer sur le billard, expression de l’argot militaire ...
Quand quelqu’un passe sur le billard, il n’est aucunement question du sport pratiqué sur une table sur laquelle ont fait rouler des billes à l’aide d’une queue. Bien au contraire. Cette expression trouve en fait son origine dans l’argot militaire.
Au cours de nombreux conflits, la grande et large table au tapis vert était régulièrement utilisée comme table d’opération. Selon une anecdote datant de la guerre franco-prussienne de 1870, le café des Soquettes à Sedan se serait transformé en hôpital «de campagne». Les blessés du champ de bataille, dont le Maréchal Mac-Mahon, auraient été soignés sur la table de billard du restaurant.
Pendant la Première Guerre Mondiale, le terme billard réapparait dans l’argot des poilus avec un sens différent. Selon le linguiste Gaston Esnault, les soldats appelaient «billard» l’espace vide entre les deux lignes de front, le no man’s land entre deux tranchées.
«Monter sur le billard» signifie alors le fait de passer à l’attaque en sortant de sa tranchée.
Ainsi ceux qui mouraient dans cette zone «restaient sur le billard» tandis que ceux qu’on devait opérer sur place «passaient sur le billard».
Source : Ministère des Armées - Auteur : Carinne Bobbera - Direction DICoD (Délégation à l’information et à la communication de la Défense)
NB : cette hypothèse est refutée par certains historiens locaux.

Service gratuit simple et accessible Ă  tous

Créer un site facilement
Créer un site Internet gratuit avec